Dans les 4-6 heures après l’ingestion de l’ail, le métabolisme commence à reconnaître les propriétés utiles et il aide à éliminer les fluides et les graisses en excès. L’ail fait cela parce qu’il donne à vos cellules T un coup de pouce. Manger de l’ail augmente la quantité de cellules T pour lutter contre les virus dans le sang. Les scientifiques de nutrition de l’Université de Floride ont rapporté dans le Journal of Clinical Nutrition en 2012 que la prise d’ail réduit la gravité des symptômes du rhume et de la grippe et que les symptômes ont disparu plus rapidement, de ce fait l’ail agit en augmentant la fonction immunitaire cellulaire.