• Dans une interview sur BFM TV, l'infectiologue Karine Lacombe assure que l'épidémie n'est pas du tout sous contrôle et que de fait "le couvre-feu n'est pas du tout respecté". Dans une interview sur BFM TV, l’infectiologue Karine Lacombe assure que l’épidémie n’est pas du tout sous contrôle et que de fait “le couvre-feu n’est pas du tout respecté”.  AFP

Des déclarations inquiétantes à quelques jours de Noël. Karine Lacombe, infectiologue, a déclaré, ce mercredi 23 décembre, sur le plateau de BFM TV que l’épidémie de coronavirus n’était pas du tout sous contrôle en France. “Malgré les efforts faits ces dernières semaines, nous n’avons pas réussi à casser la propagation de l’épidémie”, explique Karine Lacombe.

Elle justifie ses propos avec les nombreuses fêtes clandestines organisées partout en France à l’origine de foyers épidémiques.  Elle parle des soirées comme des “événements super contaminateurs”.  Selon elle, le confinement puis le couvre-feu ont été peu ou pas assez respectés. Une raison de plus afin d’expliquer le fait que l’épidémie n’est “pas du tout sous contrôle”.

Depuis le début de l’épidémie, 6,33 millions de Français âgés de 15 ans et plus ont déjà été infectés par le Covid-19, selon une estimation réalisée par la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (Drees) du ministère de la Santé dévoilée ce mercredi.