“Je veux la peine de mort” Une maman demande justice pour son fils de 5 ans tué par un voisin

je-veux-la-peine-de-mort-une-maman-demande-justice-pour-son-fils-de-5-ans-tue-par-un-voisin

Image : hiddenamericans

Aux Etats-Unis, une maman demande à ce que justice soit rendue pour le meurtre de son fils. A 5 ans à peine, ce dernier a été abattu de sang froid par leur voisin alors qu’il jouait dehors avec ses soeurs. Face à la cruauté de ce crime, la maman exige que son meurtrier soit condamné à la peine de mort. Son témoignage nous est relayé par CBS 17.

Alors qu’une maman affronte l’énorme épreuve de faire le deuil de son fils de 5 ans abattu par balle, elle se fixe comme mission d’obtenir justice pour son petit garçon. Ce dernier ayant été assassiné d’une manière particulièrement cruelle, la maman affirme qu’elle ne trouvera le repos que lorsque son assassin, leur voisin depuis plusieurs années, sera condamné à la peine de mort.

Cannon Hinnant
the-sun

Le petit garçon a été tué d’une balle à la tête

Le petit Cannon Hinnant, alors âgé de 5 ans, faisait du vélo tranquillement devant chez lui, lorsqu’il a été froidement abattu par balle. Son assassin a tiré sur la tête du petit garçon sous les yeux effarés de ses soeurs de 7 et 8 ans.

Cannon Hinnant1
wsoctv

“Ils étaient juste en train de jouer dans le jardin comme d’habitude”, a expliqué son père, Austin Hinnant, à WRAL-TV. Ce dernier était à l’intérieur de la maison lorsqu’il a entendu un coup de feu.
“La première chose qui m’est passée par la tête était qu’il avait dû tomber de son vélo”, a-t-il raconté. “Au fur et à mesure que je me rapprochais, je me rendais compte que c’était beaucoup plus grave que ça”.

Au moment où il s’est rendu compte de ce qui s’était passé, il a pris son fils dans ses bras et a appelé à l’aide.
“J’ai hurlé ‘À l’aide, pitié, aidez-moi à sauver mon fils ! Aidez-moi à sauver mon fils, je vous en supplie’”, a-t-il décrit.

Il a également raconté avoir vu le principal suspect, son voisin Darius Sessoms, dans le jardin d’à côté, un fusil à la main, s’éloignant nerveusement. Il a affirmé que ce qu’il avait vu l’avait rempli de rage, mais qu’il ne pouvait pas laisser son petit garçon.

“Vous ne pouvez pas imaginer ce que cela fait de tenir votre fils dans vos bras avec une blessure par balle à la tête, et de le sentir se vider de son sang dans vos bras”, a-t-il déploré.

Il a précisé que Sessoms avait pris la fuite à bord de son véhicule pendant qu’ils appelaient les secours.

Le mobile du crime est insaisissable

Les parents du petit Cannon ont beau se creuser la tête, ils n’arrivent pas à saisir le mobile de ce terrible crime. Âgé de 25 ans, Darius Sessoms était leur voisin depuis 8 ans, et les Hinnant affirment avoir toujours entretenu de bonnes relations avec lui.

Austin a même affirmé avoir invité Sessoms à dîner chez lui la veille du meurtre de son fils. Les deux hommes se sont ensuite assis sur le porche d’Austin et ont discuté en sirotant des bières.

Cannon Hinnant2
the-sun

“Il n’y avait rien entre lui et moi, pas d’animosité ni rien de ce genre, rien qui puisse le pousser à faire ça”, a affirmé Austin.

La maman n’arrive pas à trouver la paix

Bien qu’il ait été transporté à l’hôpital, le petit Cannon a rendu l’âme, laissant derrière lui des parents au coeur brisé.

“Je ne comprends pas. Je n’arrive pas à comprendre”, s’est lamentée la maman de Cannon, Bonny Waddell, en se confiant à CBS 17.

Cannon Hinnant3
the-sun

Incapable de déterminer le mobile de ce crime si violent, il lui fut impossible de trouver la paix.

Cannon Hinnant4
wsoctv

“Pourquoi ? Pourquoi est-ce que quelqu’un ferait ça à mon enfant ?”, s’est-elle exclamée lors de l’interview. Elle a affirmé qu’elle prévoyait de demander au procureur de viser la peine de mort. Une affirmation qu’elle n’a pas manqué de réitérer lors d’un entretien avec WRAL-TV.

Surmonter la perte d’un enfant

Survivre à la mort d’un enfant est l’une des épreuves les plus dévastatrices pour un parent. Pour surmonter une telle douleur, il est primordial de se libérer des sentiments de colère et de culpabilité qui suivent une telle perte et de faire votre deuil sans avoir peur d’oublier votre enfant car il vivra toujours dans votre coeur.

Il est également fondamental de trouver un réseau de soutien, que ce soit votre famille ou de parfaits inconnus, et de parler de ce qui s’est passé. L’accompagnement thérapeutique peut également s’avérer salutaire pour aider les familles à dépasser cette épreuve douloureuse.