lyon-une-femme-poignarde-son-conjoint-apres-quil-ait-refuse-davoir-un-second-rapport-sexuel

Image : DR.

Il est communément admis que pour entretenir une relation harmonieuse, la communication est primordiale. Les échanges verbaux permettent de faire part des envies et des besoins de chacun, et favorisent la compréhension et l’empathie dans le couple. Toutefois, il arrive parfois que certaines personnes aient du mal à s’exprimer de façon bienveillante et qu’elles décident d’avoir recours à la violence pour se faire entendre. C’est le cas d’une femme qui habite à Oullins, une commune près de Lyon. Selon nos confrères de 20 Minutes, cette dernière souhaitait avoir un second rapport sexuel avec son conjoint. Face à son refus, elle lui aurait planté un couteau dans la poitrine.

On considère que la consommation excessive d’alcool est étroitement corrélée aux manifestations de violence inappropriées. En effet, la boisson est connue pour désinhiber et faciliter les passages aux actes de violence. La personne sous l’emprise de l’alcool peut devenir impulsive et subir de façon exagérée ses émotions.

La moindre contrariété peut prendre alors des proportions excessives et pousser à une agressivité inhabituelle. Dans un témoignage relayé par 20 Minutes, une habitante de Oullins est allée jusqu’à poignarder son partenaire lorsqu’il a refusé d’avoir une seconde relation sexuelle.

Une colère exacerbée qui l’incite à poignarder son conjoint

La femme a comparu devant le juge mercredi 19 août pour avoir planté un couteau dans la poitrine de son conjoint. Après avoir bu une demi-bouteille de vodka chez elle, elle a appelé son partenaire et lui a demandé de la rejoindre chez elle. Quand il est arrivé à son domicile, la femme, déterminée à avoir une relation sexuelle, a verrouillé la porte d’entrée avant de dissimuler son téléphone et ses lunettes. Après avoir eu un premier rapport sexuel, la femme en état d’ébriété ne semblait toujours pas satisfaite.

Elle a alors demandé à son partenaire de réitérer l’expérience dans l’immédiat. Ce dernier a refusé, suscitant une colère intense chez sa conjointe. Sans crier gare, la femme a mis la main sur un couteau de cuisine puis l’a planté dans la poitrine de son partenaire. Fort heureusement, l’homme s’en est sorti avec de légères blessures. Toutefois, la femme a été déférée devant le tribunal compétent et a été condamnée à un an de prison ferme avec obligations de soins.

L’alcool, un facteur pouvant mener à la violence dans le couple

De nos jours, l’alcool est une boisson qui s’invite souvent dans les fêtes, les réunions familiales ou les soirées entre amis. Dans la pensée collective, cette boisson est corrélée au plaisir, à la convivialité et à la détente. Pourtant, quand vous buvez de l’alcool régulièrement, des troubles physiques, psychiques et comportementaux peuvent se manifester. Comme rapporté dans Doctissimo, l’alcool peut favoriser les excèsde colère et la violence au sein d’un foyer.

Cette boisson psychoactive altère les fonctions cognitives et accentue l’impulsivité d’un individu. Dans ce sens, de nombreuses femmes victimes de violence conjugale rapportent que leur conjoint a tendance à boire et à être en état d’ébriété avant de s’attaquer à elles. Ainsi, il semblerait que les personnes dépendantes de l’alcool et celles qui boivent de façon excessive sont plus susceptibles d’exercer des actes de violence envers leur partenaire.

Souvent, ce comportement agressif est dû à une perte de maitrise de soi. En sachant que la consommation d’alcool peut perturber la vie personnelle, mais aussi professionnelle et sociale, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste si vous constatez que vous ou un membre de votre famille souffrez de dépendance à l’alcool. Suite au sevrage, le corps subit des changements positifs qui permettent de recouvrer une bonne santé et d’avoir une meilleure qualité de vie.