il-faudrait-eviter-les-relations-sexuelles-face-a-face-pour-se-proteger-du-covid-19

Image : bbc

A l’heure où le Covid-19 continue de se propager, la distanciation sociale et les gestes barrière sont toujours d’actualité. Mais comment les adopter chez soi, et en particulier dans l’intimité ? Dans un article relayé par BBC News, la Terrence Higgins Trust, une association caritative britannique de lutte contre le VIH/Sida fournit quelques conseils pour se protéger. Faisons le point.

Les directives les plus courantes que l’on entend depuis le début de la pandémie consistent à maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec autrui. Dans cette ère placée sous le signe de la distanciation physique, plusieurs personnes se posent une question : celle de savoir s’il est possible d’avoir des relations sexuelles tout en étant protégé.

C’est dans ce sens que l’association britannique se penche sur le sujet. Car à l’instar du travail ou de faire ses courses, la vie sexuelle est elle aussi, soumise à certaines recommandations pour minimiser les risques face au coronavirus.

rapport sexuel covid19
bbc

Quid d’une transmission sexuelle du virus ?

Il n’existe à ce jour aucune information officielle qui puisse attester du fait que le virus se transmet sexuellement, les données étant encore insuffisantes à ce sujet. Mais comme le soulignent nos confrères de LCI, “il va de soi qu’il est compliqué, lors d’un rapport sexuel, de ne pas s’exposer à une contamination, ne serait-ce qu’à travers la respiration”.

En effet, nombre de pratiques sont susceptibles d’augmenter les risques en cas d’infection. Interrogé par Radio 1 Newsbeat durant le mois de mars, le Dr Alex George expliquait qu’il suffisait que deux personnes s’embrassent pour qu’un échange de salive opère, et “on sait que le virus se transmet par la salive” a-t-il rappelé. A cet effet, la Terrence Higgins Trust fournit quelques conseils.

Il est préférable d’éviter certaines positions

Les relations sexuelles représentent une variante nécessaire à notre équilibre mental et physique. Mais à l’ère du Covid-19, certaines précautions sont à prendre. Selon l’association caritative britannique, il est préférable de s’en tenir aux pratiques individuelles ou idéalement, à des relations sexuelles avec un partenaire qui vit sous le même toit, rapporte BBC News. Les ébats classiques peuvent être remplacés par d’autres alternatives, notamment l’utilisation de jouets érotiques ou la masturbation.

S’il est certainement irréaliste de s’attendre à ce que les gens renoncent indéfiniment au sexe, l’association prône tout de même la distanciation sociale, notamment en limitant le nombre de partenaires pour les personnes célibataires. Si ces dernières décident toutefois de passer à l’acte, la Terrence Higgins Trust conseille de poser les bonnes questions, à savoir si cette personne ou un membre de son entourage vivant sous le même toit ont souffert de symptômes ou ont été testés positifs au coronavirus.

Enfin, elle recommande également de limiter les baisers, de porter un masque et de privilégier des positions où les deux partenaires ne sont pas face à face, celles-ci étant plus susceptibles d’augmenter les risques si l’un des partenaires est malade. Un conseil partagé par les autorités sanitaires à New York qui préconisaient également le port du masque dans un communiqué publié il y a quelques semaines, tout en évitant le face à face et les contacts rapprochés.

Quelques conseils pour se protéger durant un rapport sexuel

Toujours selon cette même source, certains conseils sont à appliquer lors d’un rapport sexuel et ce, pour minimiser les risques de transmission. D’ailleurs, un sondage Ifop réalisé pour la plateforme Pornhub en juillet a révélé que de nombreux Français seraient en faveur du “safer sex”, à savoir le sexe à moindre risque. Passons donc en revue les recommandations les plus courantes :

– En raison de la nature de propagation du virus (postillons, gouttelettes…), les baisers sont à éviter lors de l’acte sexuel.
– La pratique de l’anulingus est à éviter. Comme le rappellent les autorités sanitaires new-yorkaises, le virus a été retrouvé dans les selles de patients malades, d’où l’importance d’éviter un contact entre cette zone et la muqueuse buccale.
– Que ce soit pour le sexe vaginal, oral ou anal, le préservatif est indispensable.
– Enfin, laver ses mains à l’eau et au savon avant et après l’acte est évidemment très important. Cela vaut également pour tout objet sexuel ou accessoire qui pourrait être utilisé par les partenaires.

directive-coronavirus
bbc

L’importance de la communication

Que ce soit à cause du confinement ou de la situation en général, beaucoup de personnes s’exposent à davantage d’inquiétude et d’anxiété. Célibataire ou en couple, l’un pourrait déplorer le manque de connexion sexuelle et l’autre des tensions plus exacerbées.

En gardant cette réalité en tête, il ne reste plus qu’à se souvenir que la qualité d’écoute est essentielle dans le couple. Prêter une oreille attentive à son partenaire est d’autant plus important durant cette période.