Va-t-on avoir le droit à une seconde vague ? Si oui, les Français auront leur part de responsabilité affirme Xavier Lescure, infectiologue à l’hôpital Bichat.

Les autorités sanitaires sont inquiètes. Le nombre de personnes testées positives au coronavirus sont de plus en plus nombreuses chaque jour. Pour éviter un drame sanitaire et économique que serait un nouveau confinement, le gouvernement a élargi le pouvoir de certains préfets pour qu’ils puissent fermer plusieurs jardins ou mêmes certains restaurants au cas où. De nombreuses villes ont, elle, rendus le port du masque obligatoire à l’extérieur.

Paris et les Bouches-du-Rhône, sont eux particulièrement surveillés. Dans la capitale, certains quartiers de Paris ont même rendu le port du masque obligatoire. La situation n’est donc pas des plus rassurante.

“Il va nous falloir une piqûre de rappel”

“En tant que médecin, je pense que la situation est très préoccupante, explique même Xavier Lescure, infectiologue à l’hôpital Bichat. En tant que citoyen, j’ai peur car je ne suis pas certain que l’on retrouve le monde d’avant”.

“Je pense que les gens n’ont pas compris ce qu’il s’est passé la première fois. Il va nous falloir une piqûre de rappel et je trouve ça très dommage”.

Pour lui, la forme de ce rebond du Covid-19 sera différente de ce que l’on a connu au mois de mars dernier. “Je crains que si la deuxième vague ne soit pas aussi haute que la première, elle soit beaucoup plus longue et qu’elle ait beaucoup plus d’impact que la première sur un plan économique”.Maxime Trouleau