jessaie-de-faire-au-mieux-brigitte-macron-se-confie-au-sujet-problemes-quelle-doit-gerer

Image : twitter

Après une année ponctuée d’épreuves et de défis, Brigitte Macron se confie sur son rôle d’épouse du président de la République. Celle que l’on voit rarement s’exprimer dans les médias évoque sa vie à l’Elysée, son influence sur le chef de l’Etat, ses engagements envers les Français et même sa réticence envers les réseaux sociaux. Découvrez les confidences de celle que ses proches appellent tendrement “Bibi”, au micro de France Info.

“Je ne me sens pas « première dame ». Je suis l’épouse du chef de l’État”. Une distinction que Brigitte Macron établit avant de se confier sur son rôle et ses devoirs auprès des Français. Ceux-ci impliquent ses engagements aux côtés du personnel soignant et des patients, notamment la reprise de l’opération Pièces jaunes, succédant ainsi à Bernadette Chirac.

brigittemacron
europe1

“Trop vite, quand on est malade, on est exclu d’une manière ou d’une autre”

Brigitte Macron évoque les nombreux courriers reçus à l’Élysée, exclusivement portés sur des problèmes de santé. “ Il faut aider les patients à ne pas se sentir en marge de ce monde, à ne pas vivre que dans la maladie, à vivre dans la vie”, déclare-t-elle à France Info. En tant que conjointe du président, elle raconte qu’il est essentiel de ne pas s’imposer puisque contrairement à son mari, elle n’a pas été élue par les Français. Sa solution est alors très simple : aider les autres.

Un objectif réussi puisque Brigitte Macron est désormais en charge de l’opération Pièces jaunes. Depuis sa création en 1990, celle-ci a permis de financer près de 9000 projets en collectant 98 millions d’euros.

brigittemacron1
parismatch

“Quand on est l’épouse du chef de l’État, on a des devoirs”

Pour la chronique « Ils ont fait l’actu », la femme du président de la République révèle à faire de son mieux pour honorer cette fonction. A la question de savoir si elle aurait pu poursuivre son métier d’enseignante, elle répond “c’est très, très compliqué”. En effet, être constamment sous le feu des projecteurs n’est pas aisé, en plus du fait d’être constamment accompagnée par une sécurité.

Elle précise toutefois qu’elle ne remet pas son rôle en question. “Quand on est l’épouse du chef de l’État, on a des devoirs (…) Donc j’estime que ce devoir, je dois le remplir”. Brigitte Macron avoue le faire avec coeur et admet qu’en cas d’erreurs, elle s’en excuse auprès des Français.

brigittemacron2
liberation

“Pour moi, l’autre, c’est mon alter ego, ce n’est pas l’ennemi”

Face à la violence qui peut être exprimée sur les réseaux sociaux, l’épouse du chef de l’État admet ne pas la comprendre. D’ailleurs, elle ne les consulterait que très peu, révélant ne pas se sentir à l’aise à l’idée de ne pas pouvoir répondre, notamment dans un contexte où l’anonymat prédomine.

Elle confie par ailleurs accorder de l’importance à l’image qu’elle renvoie aux citoyens Français, “Je sais que quelque part, je dis quelque chose de la France puisque je suis l’épouse du chef de l’État. Donc c’est important le regard qu’ils portent sur moi”, confie-t-elle, puis d’ajouter, “Je veux simplement leur dire que j’essaie de faire au mieux, que je fais de mon mieux et que je les aime”.

brigittemacron3
parismatch

“Quand on me demande l’influence que j’ai sur lui, c’est l’influence qu’on a dans un couple”

Parfois pointée du doigt pour son implication dans certaines décisions, Brigitte Macron revient sur son influence de conjointe du président de la République et elle est très claire. “Moi, je suis engagée sur des terrains qui ne sont pas politiques. Je me tiens à distance de la politique”.

Révélant n’avoir aucun goût ou compétence pour ce domaine, elle souligne que son influence se limite à celle de son statut d’épouse au sein du couple, de la même manière que son mari a une influence sur elle dans la sphère privée. “On vit ici, on travaille ici, on échange énormément”, détaille Brigitte Macron avant de préciser, “Mais, bien évidemment, jamais je ne me permets un conseil”.

brigittemacron4
wikimedia

“J’exerce ma liberté dans la contrainte”

En faisant référence à sa vie à l’Élysée, elle confie mener sa vie à sa façon, jonglant entre ses responsabilités et sa liberté dans un contexte aussi régulé. Le couple aurait donc un appartement privé au palais auquel personne n’a accès. “On n’est pas sans cesse dans les salons, servis par des gens”, précise-t-elle.

Par ailleurs, Brigitte Macron déclare que la force de son couple aux côtés d’Emmanuel Macron est leur capacité à se préserver tous les deux, “c’est ce qui fait que ça n’est pas compliqué”.

brigittemacron5
elle

Brigitte Macron: avant tout une femme libre

S’il y a bien une chose qui ressort de cet échange avec l’épouse du chef de l’Etat, c’est sa capacité inspirante à faire face à l’adversité en conservant son calme. Dans un contexte qui n’est pas toujours simple et qui peut présenter plusieurs défis, Brigitte Macron nous montre qu’au delà de ses rôles politiques et sociaux, c’est avant tout une femme forte et déterminée à vivre sa vie comme elle l’entend.

Cela implique une indépendance certaine mais aussi la capacité à reconnaître des situations de co-dépendance. En effet et comme elle nous le prouve, elle réussit à apporter son aide tout en acceptant des avis qui diffèrent du sien ou encore des contraintes nécessaires à ses fonctions.

“Il n’est pas né celui qui m’enfermera !” lançait-elle en plaisantant lors d’une interview exclusive avec le magazine Elle. Entre charisme, charme et discrétion, autant dire que Brigitte Macron n’en finira jamais de susciter notre admiration.