Scott Miller est un rescapé du coronavirus. Ce serrurier écossais a vécu des moments très difficiles et a été plongé dans le coma. À son réveil, alors qu’il se remettait de la maladie, il a appris la terrible nouvelle… Ses proches, qui vivaient sous le même toit que lui, étaient morts entretemps du coronavirus.

Cet Écossais contaminé par le coronavirus est plongé dans le coma

Scott Miller, un serrurier indépendant, vivait avec sa mère, Norma, 76 ans et son beau-père de 69 ans, dans une maison à Édimbourg. Peu de temps après le début du confinement, Scott a attrapé le coronavirus et vu ses antécédents médicaux, il a commencé à développer des symptômes importants. Scott a été emmené d’urgence à l’hôpital, où il a été plongé dans le coma. Quelques jours plus tard, sa mère, Norma est tombée gravement malade et son compagnon était incapable de s’occuper d’elle. Elle également a été emmenée à l’hôpital où elle a été testée positive au covid-19.

Sa mère et son beau-père meurent en très peu de temps des suites du covid-19

« Le samedi matin, on a reçu un appel pour nous dire qu’elle était morte », se souvient Sharlene Miller, la belle-sœur de Scott. Norma venait de mourir et « on a reçu un autre appel pour nous dire que Scott était lui aussi mal en point. Ensuite, le compagnon de Norma est mort le dimanche suivant ». Scott, toujours dans le coma, ignorait que sa mère et son beau-père, avec qui il vivait, venaient de mourir en quelques jours. D’ailleurs, Scott a lui aussi évité le pire. Il a attrapé une pneumonie, des caillots de sang dans les poumons et ses reins commençaient à lâcher. « Durant la semaine, entre les funérailles de Norma et les funérailles de son conjoint, chaque jour, la santé de Scott se détériorait. Ils arrivaient à court d’options ».

Quand il se réveille il apprend que sa famille est décédée

« On était arrivé à un point où il fallait prendre une décision de mettre fin à son assistance de vie artificielle ». Heureusement, avant de prendre la décision radicale, Scott a donné un signe d’espoir et peu à peu sa santé s’est améliorée. Puis il est sorti du coma« Quand je me suis remis, j’ai eu une sorte de pressentiment que quelque chose était arrivé à maman. Et là, ce que l’infirmière m’a dit m’a choqué. Ce fut très dur ». L’infirmière lui a annoncé que les deux personnes qui vivaient dans son foyer, sa mère et son beau-père, étaient morts trois semaines auparavant. Cela fait quatre mois que ce drame s’est produit. Scott va mieux, mais il est complètement détruit. Il ne sait pas s’il va reprendre son travail et il a du mal à se remettre de la perte de sa famille« Les gens doivent comprendre que (le virus) est un véritable tueur. Je ne pense pas que les gens prennent ça au sérieux. Ils doivent se rendre compte qu’on en n’est pas encore sorti. »