Ce mardi 21 juillet, nos confrères du Daily Mail ont rapporté la mort d’Aurora Chacon Esparza, décédée des suites du coronavirus après avoir donné naissance à une fille sous ventilateur. 

Une nouvelle mort tragique liée au coronavirus. Ce mardi 21 juillet, nos confrères du tabloïd britannique The Daily Mailont révélé qu’une jeune femme du nom d’Aurora Chacon Esparza a rendu son dernier souffle après un combat avec la maladie virale. Elle a été déclarée morte à l’âge de 35 ans ce dimanche 19 juillet au North Memorial Hospital de Minneapolis, dans le Minnesota, après avoir donné naissance à une petite fille prénommée Andrea sous ventilateur. Elle n’avait jamais pu rencontrer la nouvelle-née, mise au monde par césarienne.

En effet, les médecins craignaient que son bébé ne reçoive pas suffisamment d’oxygène, déclarant ainsi que Aurora Chacon Esparza avait besoin d’une césarienne en urgence alors qu’elle n’était enceinte que de 30 semaines. La défunte laisse derrière elle la petite Andrea, en bonne santé depuis sa naissance, deux autres enfants, une fille âgée de 7 ans et son petit frère de un an, ainsi qu’un mari dévasté qui avait appelé à de meilleurs soins. “Ma femme Aurora repose maintenant en paix avec Dieu“, a ainsi écrit Juan Duran sur la page d’une collecte de dons diffusée sur la Toile. “Elle nous manquera à jamais et nous nous souviendrons d’elle pour la personne forte, aimante et attentionnée qu’elle a été.

Des problèmes respiratoires

Aurora Chacon Esparza avait montré de premiers symptômes du coronavirusdès le mois de juin et souffrait de problèmes respiratoires. Son état n’a fait que s’aggraver, poussant les professionnels de santé à avoir recours à un ventilateurqui assurait la fonction du cœur et des poumons à l’extérieur du corps. LeNorth Memorial Hospital n’ayant pas le matériel nécessaire pour aider la jeune maman à lutter contre le Covid-19, son bien-aimé avait réclamé qu’elle soit transférée vers un autre hôpital pour qu’elle puisse recevoir un traitement, alors qu’elle était en bonne santé au moment de son hospitalisation. Demande refusée en raison de son état de santé. En apprenant que sa femme devait donner naissance à leur troisième enfant sous ventilateur, Juan Duran a été sous le choc. “C’est là que ça m’a frappé. Je me disais : ‘d’accord, elle va s’en sortir, quelques jours à l’hôpital.’ Mais quand j’ai reçu cet appel, ça m’a frappé”, confiait-il à la chaîne Fox 9.