Alors que le taux de reproduction du coronavirus a connu un rebond début juillet en France, le gouvernement travaille sur quatre hypothèses de reconfinement. Si l’exécutif souhaite éviter l’hypothèse d’un reconfinement général, il n’écarte pas ce scénario.

Le coronavirus va-t-il pousser la France à se reconfiner ? Selon France info , le gouvernement planche sur quatre scénarios en cas de reprise de l’épidémie. L’hypothèse la plus grave serait un reconfinement général du pays mais d’après France info, l’exécutif veut éviter ce scénario qui aurait des conséquences trop néfastes sur l’économie.

Le gouvernement travaillerait en parallèle sur des scénarios de confinement localisé, à l’échelle d’un département, d’une ville ou d’un quartier, à l’image de ce qu’ont fait d’autres pays européens comme le Portugal qui a confiné 20 quartiers de Lisbonne.

Mesures progressives

Ces reconfinements pourraient être progressifs, de la fermeture des bars et restaurants à la limitation des déplacements en passant par l’interdiction des rassemblements.

En France, le taux de reproduction effectif du virus est repassé légèrement au-dessus de 1 depuis la première semaine de juillet, et se situe actuellement à environ 1,20, selon Santé publique France. Ce chiffre a particulièrement bondi en Bretagne, en Mayenne et en Gironde. Et l’évolution de l’épidémie a poussé le gouvernement à rendre le masque obligatoire dans les espaces publics clos.

Selon France Info, l’exécutif souhaiterait aussi augmenter le nombre de tests en permettant leur accès sans prescription médicale.