santé

Voici 7 toxines qui détruisent votre santé thyroïdienne et la boisson pour y remédier

La glande thyroïde fonctionne comme le centre de contrôle principal du corps, car elle utilise l’énergie, régule la façon dont le corps fabrique les protéines et contrôle la sensibilité du corps aux autres hormones.

L’hypophyse antérieure produit l’hormone stimulante de la thyroïde (TSH), responsable du débit hormonal. Les tests pour les problèmes de la thyroïde testent principalement les niveaux de TSH. Cependant, ces tests ne révèlent qu’une petite partie des fonctions des hormones.

Les dommages de la thyroïde peuvent être causés par de nombreux facteurs. Étonnamment, sept objets ordinaires trouvés dans un ménage peuvent endommager votre thyroïde.

Notre environnement est constamment rempli de toxines et nous ne pouvons rien faire pour les éliminer. Heureusement, nous pouvons diminuer le risque de développer des complications avec notre thyroïde, en minimisant notre exposition à des composés toxiques. La thyroïde peut être protégée avec un supplément en iode à partir de composés toxiques.

7 toxines destructives auxquelles nous sommes souvent exposés et qui ont des effets néfastes sur la santé thyroïdienne

Plastique :

Le plastique est dangereux pour l’environnement et pour votre corps, et donc pour la santé et la thyroïde. Le produit chimique issu des bouteilles en plastique, l’antimoine, n’en est qu’un parmi d’autres.

Une étude menée par l’Université de Copenhague a notamment révélé que les concentrations d’antimoine présentes dans les jus conditionnés dans des bouteilles en plastique étaient 2,5% plus élevées que l’eau du robinet. De plus, il a également été démontré que le BPA et les phtalates réduisent la fonction thyroïdienne.

Soja :

Il a été découvert que les protéines de soja neutralisaient la peroxydase thyroïdienne. Les phytoestrogènes, la protéine contenue dans le soja, agissent comme un agent perturbant la fonction thyroïdienne régulière, car ils bloquent la sécrétion d’hormone thyroïdienne, empêchent l’iode de devenir des hormones thyroïdiennes, bloquent la capacité du corps à utiliser l’iode et interrompt la conversion périphérique de T4 à T3. Une autre variable à considérer est que le soja est aussi un aliment génétiquement modifié (OGM).

En outre, des études ont également montré que les enfants qui ingéraient des préparations à base de soja présentaient des augmentations prolongées de leurs niveaux d’hormone stimulant la thyroïde (TSH), par rapport aux enfants nourris avec des préparations sans soja.

Fluorure :

Aux États-Unis, 70% de l’eau contient du fluorure qui réduit les cavités. Un autre fait inconnu est qu’au cours de la première moitié du XX e  siècle, le fluorure a été prescrit quotidiennement par petites quantités de 2 à 5 mg sur une période d’un mois afin de traiter l’hyperactivité de la thyroïde. En ce qui concerne le nombre de personnes buvant quotidiennement de l’eau fluorée, c’est un réel problème qui devrait nous concerner.

Halogènes :

Les halogènes sont en fait des fluorures et des chlorures. Ces halogènes sont absorbés par les aliments, l’eau et même l’environnement. Les fluorures et les chlorures empêchent la thyroïde de fonctionner efficacement. La surexposition aux halogènes entraîne une interruption du transport de l’iode. Il suffit de petites doses de ces deux substances pour réduire le fonctionnement de la thyroïde. Ces halogènes bloquent les récepteurs de l’iode dans votre corps et produisent l’iode naturel dans votre corps.

Brome :

Le brome est toxique pour la thyroïde et se retrouve dans presque tout – du nettoyeur de piscine aux pâtes. Même les patients en bonne santé peuvent souvent avoir des niveaux accrus de substance ignifuge, le brome, dans leur corps. De plus, il peut être difficile de trouver des articles sans ce produit chimique dans leur contenu.

Pesticides :

Une étude a révélé qu’environ 60% des pesticides utilisés quotidiennement sont susceptibles d’affecter la production d’hormones par la thyroïde. Des recherches ont prouvé que les antifongiques et les herbicides utilisés sur nos légumes réduisaient la fonction thyroïdienne et augmentaient la résistance à la perte de poids.

Une autre étude a révélé que les épouses d’hommes qui utilisaient des pesticides dans leur travail quotidien courent un risque beaucoup plus élevé de développer des problèmes de thyroïde que les autres femmes.

Perchlorates :

Le perchlorate est un déchet formé par les carburants destinés aux jets et roquettes, aux feux d’artifice et aux airbags. La CDC affirme que presque tout le monde sur terre a des perchlorates dans son corps, car on le trouve dans l’eau utilisée pour arroser nos fruits et nos légumes, et même dans notre eau de boisson.

Une étude a également prouvé qu’il était très difficile d’éviter l’exposition aux perchlorates, mais en buvant de l’eau filtrée et en mangeant des fruits et légumes biologiques, nous pouvons minimiser ses effets nocifs.

Cet article propose une boisson naturelle qui vous aidera à améliorer votre santé et à combattre les problèmes de thyroïde.

Recette :

Ingrédients :

3/4 de jus d’orange fraîchement pressé (environ 3 oranges)

1/4 de jus de citron fraîchement pressé (environ 1 à 2 citrons)

1/4 de cuillère à soupe de gingembre moulu

1/2 de cuillère à soupe de cannelle moulue

1 c. de jus de canneberge (non sucré)

7 c. d’eau purifiée

1/4 de cuillère à soupe de noix de muscade moulue

Méthode de préparation:

Faites bouillir l’eau et ajoutez-y le jus de canneberge. Ensuite, baisser le feu et en mélangeant, ajouter le gingembre, la cannelle et la muscade. Remuer et laisser mijoter pendant 20 minutes.

Laissez le mélange refroidir à la température ambiante. Une fois refroidi, ajoutez le jus d’orange et le jus de citron. Ajoutez des glaçons et votre boisson fraîche, saine et rafraîchissante est prête !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top