5 exercices de chaise qui brûlent la graisse du ventre pendant que vous êtes assis!

Une étude a démontré que le fait de s’asseoir pendant trop longtemps peut en fait vous tuer, et que plus vous êtes actifs, moins vous êtes susceptibles d’éprouver des complications de la position assise prolongée.
Des études montrent que la personne siège pendant en moyenne 7,7 heures par jour et parfois jusqu’à 15 heures par jour! Ce mode de vie sédentaire est livré avec un certain nombre de problèmes de santé intégrés.
Les gens qui sont assis pendant des périodes prolongées tous les jours ont le même risque de maladie cardiaque que les personnes qui fument des cigarettes. Mais également, ils risquent des troubles métaboliques, comme l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle, ainsi que les maladies non-métaboliques comme le cancer et la dépression.
Le remède le plus facile à toutes ces questions est de, simplement se lever. Pas si difficile, non? Eh bien, il peut être ainsi si vous êtes coincé et assis sur votre bureau durant toute la journée et ne pas pouvoir se tenir debout.
Heureusement, il y a des exercices simples mais rigoureux que vous pouvez faire là où vous êtes.
1. Le contrôle de la posture.
Celui-ci est si facile. Tout ce que vous avez à faire est de se tenir droit dans votre chaise. Il tonifie en fait un certain nombre de muscles!
Placez vos pieds à plat sur le sol et s’asseoir. Cette posture permet de tonifier et d’utiliser les muscles de votre dos et le noyau.
Une fois que vous êtes assis bien droit, appuyez sur vos genoux, fléchissez vos cuisses, vos fesses, et apportez votre nombril en direction de votre colonne vertébrale. Appuyez sur vos épaules en arrière et gardez votre cou neutre.
Maintenez-vous ainsi pendant 10 secondes et relâchez-vous. Répétez cette opération 10 fois par heure.
2. des pantins (sauts) assis.
Faire des pantins assis est simple mais efficace. Ceci est un excellent exercice si vos articulations sont trop faibles pour faire des pantins normaux debout.
Asseyez-vous au bord de votre chaise, faites un contrôle de la posture, et commencez tout simplement l’ouverture et la fermeture de vos bras et vos jambes comme vous le feriez d’une prise de saut normal.
Essayez de faire ces pantins assis aussi rapidement que possible. Faites 3 séries de 20 répétitions aussi souvent que vous pouviez, alors que vous êtes assis.
Cet exercice peut commencer à inverser les dommages causés par l’assis.
3. Extensions de jambes en position assise.
Vos jambes contiennent les plus grands groupes de muscles dans le corps.
Les extensions des jambes assis travaillent vos cuisses, et renforcent aussi vos hanches et vos genoux.
Pour faire cet exercice, asseyez-vous sur le bord de votre chaise avec votre bras à vos côtés. Vous pouvez vous tenir sur le siège de la chaise si vous en avez besoin.
De là, il suffit de prolonger l’une de vos jambes à la fois pour qu’elle soit en parallèle avec sol. Vos orteils doivent pointer vers le ciel, permettant à votre pied de former un angle de 90 degrés avec la jambe.
Tenez cela au compte de 3 et arrêtez. Répétez cette opération 10 fois avec chaque jambe. Cela peut être fait en tout temps pendant la journée.
4. Pressez par les mains pour soulever le corps.
Cet exercice est un peu plus difficile, surtout si vos bras et vos épaules ne reçoivent pas beaucoup d’exercice et qu’ils sont plus faibles que le reste de votre corps.
Asseyez-vous au bord de votre chaise avec vos bras à vos côtés, les mains sur les bords de votre chaise, et les pieds solidement plantés sur le sol.
Commencez la levée de votre corps vers le haut de la chaise. Une fois que vos bras sont en extension complète, descendez vers le bas. Faites ceci 10 fois pour 3 sets. Répétez ceci tout au long de la journée.

5. boucles de coude assis.
Levez vos bras à vos côtés et pliez les coudes. Vos bras doivent former deux angles de 90 degrés de chaque côté de votre corps, les coudes en ligne avec vos épaules. (Votre torse doit ressembler à un carré W)
Apportez vos coudes en face de vous, puis ouvrez-les en place afin qu’ils soient dans cette position du début.
Lors de l’ouverture de vos bras à nouveau, essayez de permettre à vos omoplates de se toucher. Imaginez que vous écraser un crayon entre vos omoplates. Vous pouvez prendre un moment pour les maintenir dans cette position pour une tension supplémentaire.
Faites ceci, à une vitesse modérée pendant 60 secondes toutes les heures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *